lundi 5 décembre 2011

SYMPHONIE N°5 : ADAGIETTO ...

         D'où vient ce sentiment étrange.     À l'heure où tout repose, ici, là-bas, ailleurs ; et que tout bruit d'un silence indicible. De ce silence que l'on croit être, et qui n'est jamais. Rythmé sans cesse, même au plus profond de la nuit par un frémissement, un frôlement peut-être, un glissement sûrement : le clapotis des cœurs à l'unisson de leur chamade, de tous ces corps qui s'ensommeillent. De tous ces cœurs qui se posent, entre deux souffles, comme le battement de lèvres qui... [Lire la suite]
Posté par erwanx à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :